5 astuces pour limiter le risque de troubles urinaires chez le chat

Les chats qui vivent en intérieur sont souvent exposés aux troubles urinaires. Ils peuvent présenter des difficultés à uriner, des gémissements, du sang dans les urines ou une absence d’urine. Ces signes peuvent révéler une infection, un calcul, une inflammation ou un blocage de l’urètre. Il faut réagir vite et consulter un vétérinaire si l’on remarque des troubles urinaires chez le chat, car ils peuvent être fatals. Voici quelques astuces pour prévenir ces problèmes et protéger la santé urinaire de votre ami.

1. Lui offrir une alimentation adaptée

L’alimentation est un facteur essentiel pour la prévention des troubles urinaires chez le chat. Il faut lui donner une nourriture de haute qualité, qui correspond à ses besoins et à son rythme de vie. Il y a des aliments spécialement élaborés pour les chats qui ont des problèmes urinaires. Ils contiennent des ingrédients qui aident à maintenir un pH urinaire idéal, à dissoudre les calculs ou à réduire l’inflammation.

Il est judicieux de demander conseil à votre vétérinaire avant de choisir l’alimentation de votre chat. Réagir lors de l’infection urinaire du chat est aussi important, en lui administrant un traitement approprié et en surveillant son état.

2. L’inciter à boire davantage

Le chat est un animal qui a tendance à boire peu. Or, une bonne hydratation est nécessaire pour diluer les urines et éviter la formation de cristaux ou de calculs. Il faut donc motiver votre chat à boire plus, en lui offrant plusieurs points d’eau fraîche et propre dans la maison.

Vous pouvez aussi lui proposer de l’eau aromatisée avec du thon ou du poulet, ou lui donner des aliments humides comme des sachets ou des boîtes. Certains chats apprécient boire à la fontaine, qui leur offre une eau filtrée et oxygénée.

3. Lui fournir une litière propre et confortable

La litière est un élément important pour le confort du chat. Elle doit être propre, confortable et facilement accessible. Une litière sale, inconfortable ou mal placée peut décourager le chat d’uriner, ce qui favorise la stagnation des urines et le risque de troubles urinaires.

Ainsi, il faut nettoyer la litière quotidiennement, la changer régulièrement et la placer dans un endroit calme et sécurisant. Il est recommandé d’avoir une litière par chat, plus une supplémentaire, pour éviter les conflits territoriaux.

4. Lui offrir un environnement enrichi et stimulant

Le stress est un facteur dynamisant les troubles urinaires chez le chat. Il peut être causé par un changement dans son environnement, une cohabitation difficile avec d’autres animaux, un manque d’attention ou d’activité.

Alors, offrez à votre chat un environnement enrichi et stimulant, qui répond à ses besoins comportementaux. Vous pouvez lui proposer des jouets, des griffoirs, des cachettes, des perchoirs, des fenêtres, etc. Vous pouvez aussi lui consacrer du temps pour jouer avec lui, le caresser et le rassurer.

5. Lui faire faire de l’exercice régulièrement

L’exercice physique est bénéfique pour la santé urinaire du chat. Il permet de lutter contre l’obésité, qui est un facteur de risque des troubles urinaires. Il favorise aussi la circulation sanguine, l’élimination des toxines et la production d’endorphines, qui sont des hormones du bien-être.

Il faut donc encourager votre chat à faire de l’exercice régulièrement, en lui proposant des jeux interactifs, des parcours d’agilité, des balades en laisse, etc. L’idéal est de lui faire faire au moins 15 minutes d’activité par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *