Chat qui miaule

Pourquoi la langue de votre chat ressemble-t-elle à du papier de verre ?

L’anatomie du chat me fascine sans cesse. Les chats ont des capacités anatomiques uniques qu’ils ne partagent avec aucune autre espèce, et cela est également vrai pour leur langue. Cette sensation de papier de verre est due à la nature même de notre félin : la langue du chat lui permet de toiletter et de consommer sa proie.

Anatomie de la langue du chat

La langue du chat est couverte de minuscules piques (les barbes) tournées vers l’arrière appelées papilles. Ces papilles sont fabriquées à partir de kératine, la même substance que l’on trouve dans les ongles humains. Ces papilles expliquent la sensation rugueuse que vous ressentez lorsque votre chat vous lèche. Ils sont conçus pour aider le chat à ramasser la saleté, les débris et les poils lâches de son pelage pendant le toilettage. Ils aident également le chat à retirer la viande des os de sa proie.

Rester propre est une question de survie

La langue du chat est un outil de toilettage plus efficace que n’importe quel peigne ou brosse. Les épines individuelles ont même la forme de griffes de chat miniatures avec une extrémité très pointue. Elles sont capables de pénétrer dans n’importe quel type de nœud et de le démêler. Plus efficaces qu’une brosse (qui garde ses nœuds coincés), il leur suffit de racler leur langue pour se débarrasser des impuretés et nœuds ramassés.

Même si nos chats domestiques n’ont pas besoin d’utiliser leur langue pour retirer la viande de leur proie, vous remarquerez qu’ils se toilettent soigneusement après chaque repas. Le toilettage post-repas est un vestige de l’origine sauvage du chat, où rester propre est une stratégie de survie : enlever toute trace de l’odeur de son repas empêchera les autres proies de la zone d’être alertées de la présence du chat, tout en se protégeant également de l’odorat de ses prédateurs potentiels.

Le toilettage aide également le chat à rester au frais par temps chaud.

Se toiletter pour le confort

Le toilettage peut également être un mécanisme d’auto-apaisement. Certains chats auront recours au toilettage lorsqu’ils sont nerveux ou anxieux. Malheureusement, ce comportement est parfois poussé à un point tel qu’ils vont perdre toute leur fourrure sur certaines parties de leur corps . Ce toilettage excessif est aussi appelé alopécie psychogène (alopécie signifie perte de cheveux). La cause d’un toilettage excessif peut être physique ou comportementale.

La langue aide les chats à boire

La langue est également essentielle pour aider les chats à boire. Il y a quelques années, des chercheurs du MIT ont mené une étude sur la dynamique physique de la façon dont les chats boivent. Ils ont étudié une vidéo à haute vitesse de chats pour montrer comment ils effleurent la surface de l’eau avec le dessus du bout de leur langue. Selon les chercheurs, la surface supérieure de la langue du chat est la seule surface à toucher le liquide. Les chats, contrairement aux chiens, ne trempent pas leur langue dans le liquide comme des louches. Au lieu de cela, le mécanisme de clapotis du chat est beaucoup plus subtil et élégant. Le bout lisse de la langue effleure à peine la surface du liquide avant que le chat ne remonte rapidement sa langue. Ce faisant, une colonne de liquide se forme entre la langue mobile et la surface du liquide. Le chat ferme alors la gueule en pinçant le haut de la colonne pour une bonne gorgée, tout en gardant le menton au sec.

Les barbes de leurs langues sont certes désagréables, mais leurs fonctions sont essentielles à la qualité de vie de nos chats. Pensez que si votre chat vous lèche, c’est pour vous toiletter : cette marque d’affection intime, il ne la donnera pas à tout le monde !

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.